Quels sont les signes annonciateurs de la fin d’une relation amoureuse ?

Publié le : 16 octobre 202013 mins de lecture

La relation ne va pas bien ? Sachez le bon moment pour y mettre fin. Il est généralement plus difficile de s’engager dans une relation que d’en sortir. Par principe, nous avons des attaches, des relations avec la famille du conjoint, des biens matériels, un changement de routine. Il y a une tendance à retarder les décisions, à faire passer des situations stressantes, à ignorer ce qui nous dérange. C’est pourquoi la psychologie met en garde contre le besoin de réflexion, de connaissance de soi et de beaucoup de maturité pour faire face à une relation qui ne va pas bien, avertissent les psychologues.

Comment savoir qu’une relation ne va pas bien?

L’autoréflexion et un profond désir d’être sincère avec soi-même sont les attitudes les plus recommandées lorsque notre relation ne va pas bien.

Oui, la relation tombe souvent dans la routine. Mais pas tout le temps. Des problèmes plus profonds peuvent ébranler et compromettre la santé de votre relation.

Dès que nous aurons identifié les conflits et réussi à distinguer les vrais problèmes de ceux qui ne sont que superficiels, il faudra agir. Pas pour mettre fin à tout cela. Mais pour comprendre ce qui ne va pas bien pour le partenaire, qui ressent aussi quand la relation ne va pas bien.

Avec transparence, sincérité et respect, il sera possible de maintenir la relation, ou d’y mettre fin de manière constructive pour vous et votre partenaire.

Il est très important d’éviter les blessures afin que les deux puissent recommencer leur vie sans traumatisme ni souffrance inutile.

Il est fondamental de savoir si la relation ne va pas bien et de distinguer ce qui peut être contourné de ce qui risque d’être à jamais une perturbation entre vous. Voyez certains signes indiquant que votre relation ne va pas bien:

1) Absence d’activités communes ou de plans pour l’avenir

Il est naturel d’avoir besoin d’espace et de conserver son individualité, mais le fait de ne pas être intéressé par une sortie avec son partenaire ou de ne pas planifier l’avenir est le signe que quelque chose ne va pas bien.

Il est donc fondamental, pour une relation heureuse, de planifier le week-end ou les prochaines vacances et de créer des occasions de stimuler la vie à deux. Depuis un petit moment vous passez vos samedis soirs chacun de votre côté. Si de temps en temps ça fait du bien de voir ses amis sans son conjoint, lorsque ça devient une habitude c’est mauvais présage.

2) Discussions fréquentes sur des choses stupides

C’est un motif d’irritation, d’impolitesse et de manque de patience. Si vous êtes épuisés par la présence de l’autre, votre relation est terminée.

Essayez d’être plus patient et de comprendre les besoins des personnes qui vous accompagnent. Et évitez de prendre des décisions quand vous avez la tête qui tourne.

3) Une communication étroite et sensible

Le manque d’échanges par la communication et le désir de régler les conflits sont les principaux signes que la relation ne va pas bien. La communication est certainement le plus grand allié d’une relation heureuse. Poser des questions et éviter les déclarations non fondées.

4) Quand une relation ne va pas bien, il n’y a pas de courtoisie

La gentillesse, la cordialité et l’affection font partie de la vie quotidienne dans une relation saine. Apporter un café au lit, prévoir un dîner surprise, faire l’éloge de son partenaire – avec sincérité – allègera les adversités de la vie quotidienne et fera renaître l’atmosphère de romance.

Lorsque quelqu’un le critiquaient, vous sortiez systématiquement de cette situation. « Non il n’est pas égoïste c’est faux ! » Aujourd’hui vous acquiescez et apportez même de l’eau aux moulins de vos copines.

5) Absence de rapports sexuels ou absence de banderolage

Le désintérêt sexuel peut se manifester pour diverses raisons, mais cesser de vouloir son partenaire ou d’éviter les contacts étroits est un critère évident que quelque chose ne va pas.

Souvent, avec la routine quotidienne ou la fatigue, il devient compliqué de maintenir l’activité sexuelle, mais en réservant des moments pour le plaisir et les caresses, on stimule l’estime de soi du couple, ainsi que la bonne humeur. Vous avez clairement une baisse de libido. Il ne vous attire plus autant qu’avant, et vous redoublez d’excuses pour expliquer pourquoi vous n’avez plus envie de faire l’amour.

Vous ne vous couchez plus en même temps et zappez l’étape bonne nuit. Les petits câlins sur l’oreiller avant de s’endormir c’est du passé…

6) Si la relation ne va pas bien, la jalousie est exagérée

La jalousie injustifiable est le meilleur moyen de montrer que quelque chose ne va pas bien. La jalousie est un motif de bagarre, de méfiance et de masquage des échecs, mettant en évidence le comportement du partenaire. La confiance est certainement la base la plus solide pour toute relation saine.

Vous le stalkez sur les réseaux sociaux. Vous passez régulièrement en revue ses amis Facebook, ses contacts Instagram, ses favoris Snapchat, ses appels et ses SMS (oui ça fait beaucoup de choses à surveiller). La confiance a mis les voile depuis un bail et même si vous ne trouvez pas de preuves probantes, vous ne pouvez vous empêcher de penser qu’il vous trompe.

7) Disqualifier le partenaire devant d’autres personnes

Diminuer le partenaire, le réprimer ou même le ridiculiser devant d’autres personnes est un critère évident de conflits dans la relation. Évitez d’exposer votre/vos partenaire(s) ou de le/les contredire en public, réservez un moment seul pour cela. Traitez votre partenaire comme vous aimeriez être traité. C’est simple, on est pas loin du dégoût… La manière dont il aspire ses spaghettis, dont il mâche sa viande la bouche ouverte et les résidus de sauce qu’il a sur le coin des lèvres vous donnent envie de vomir.

Sa façon de s’habiller parfois douteuse, ses blagues vaseuses… Il a ces derniers temps tendance à vous mettre mal à l’aise en soirée au point d’avoir honte de dire que c’est votre homme.

Vous espérez que vos enfants ne lui ressembleront pas. Lorsque vous regardez votre enfant, fruit de votre amour avec votre partenaire, vous ne pouvez pas vous empêcher d’espérer qu’il n’aura pas les défauts (insupportables) de votre conjoint. Dire qu’à sa naissance vous espériez qu’il aurait sa confiance en soi, et sa capacité à garder son calme en toutes circonstances. Aujourd’hui, ces qualités se sont transformées en arrogance et en passivité.

8) Manque de soin pour le corps et faible estime de soi

Ne pas se préparer à séduire son partenaire ou ne pas se sentir désiré est un signe de désintérêt et d’absence d’amour. Essayez de prendre soin de votre santé, faites des exercices physiques et, si possible, prenez le temps de donner ce traitement dans le regard.

N’oubliez pas que vous faites cela pour vous-même, après tout, l’autosoin est une façon de pratiquer l’amour pour soi-même. Et il est pratiquement impossible de maintenir une relation saine sans amour-propre.

9) Mensonges et vices, attitudes compulsives

Il est difficile pour une relation de rester forte et durable lorsqu’il y a des incidents de compulsion ou de surconsommation de substances nocives. Les cas liés à l’abus d’alcool ou de drogues, nécessitent un suivi par un professionnel qualifié, n’hésitez pas à demander de l’aide.

10) La solitude dans la relation

Se sentir seul, même en étant avec son partenaire qui, en votre présence, montre clairement un manque d’intérêt à vous garder proche ou à participer à d’autres conversations, est un signe que la relation ne va pas bien.

Bien sûr, nous avons besoin de notre propre espace, mais si vous souffrez parce que vous êtes constamment seul, alors il est temps de vous arrêter et de tout repenser. Et pour ces moments-là, la thérapie de couple se passe très bien.

Vous dites aux gens que vous êtes célibataire. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles vous préférez qu’il ne vienne pas aux mêmes soirées que vous… Vous ne résistez pas aux jeux de séductions qui s’offrent à vous, et vous aimez raconter que vous êtes célibataire. Si selon vous, vous ne faites que flirter avec les limites, sans les dépasser, ça reste une forme de tromperie non ? A vous de voir où commence l’adultère.

Si vous vous êtes identifié à ces situations et que vous souhaitez toujours maintenir votre relation, demandez l’aide d’un psychologue ou d’un thérapeute de couple. Parfois, tout n’est qu’une mauvaise phase. Mais il n’est pas sain de rester dans le conflit et la tension.

Les relations perturbées sont entretenues par une obsession, qui est en fait un trouble psychologique. Vous avez besoin d’une thérapie de couple, oui, mais plus que cela, d’une attention particulière pour réduire les souffrances et les risques inutiles.

À découvrir également : Comment raviver le désir dans votre couple ?

Cherchez-vous une dernière solution à votre couple afin de savoir si vous devez faire des efforts pour reconquérir quelqu’un?

Quand plus rien ne va dans votre couple, la meilleure chose à faire est de ne rien faire. L’habitude de réagir ne fait que répéter le même processus qui reproduit le même problème !

Une des profondes habitudes que l’on a dans une relation, quand on vit un problème de couple est celle de croire qu’il faut faire quelque chose afin de se débarrasser de cette situation inconfortable.

Notre partenaire nous a blessé ou nous a rendu malheureux, et alors notre réaction est de croire qu’une discussion avec des mots pourrait régler les choses. Nous croyons que la communication est une solution ! Pourtant, notre discussion est toujours remplie de vengeance, de jugement, de critique, de blâme, d’accusation, d’obligation et de condition qui emmène à des disputes. Et puis l’autre réagit avec des promesses, des excuses, des pardons et des justifications. Tout cela ne sont que des mots !

Cette réaction avec les mots est un choix moindre. Croire que c’est une solution est aussi un choix moindre ! L’idée de croire que c’est une solution qui règle les problèmes de couple !

Mais cette idée n’est pas une solution qui fonctionne, car il manque votre action. Plus vous parlez et moins vous agissez ! Et moins vous agissez et plus vous désirez forcer votre amoureux ou amoureuse à agir !

Lorsque nous utilisons des mots pour arriver à nos fins, alors cela démontre que nous ne sommes pas disposés, que nous avons peur de faire des actions aimables et vouloir que l’autre se soumette à notre volonté.

Nous vivons nos relations en cherchant à ce que quelqu’un fasse des actions aimables pour notre bonheur. Ainsi, nous utilisons des paroles comme moyen pour contrôler les gens afin qu’ils nous rendent heureux.

Votre amoureux ou amoureuse fait la même chose et alors personne dans le couple fait une action aimable en toute liberté, sans que l’autre demande de le faire… L’action est une réaction de peur de perdre quelque chose et qui est demandée par l’autre personne.

Avez-vous créé inconsciemment votre situation ?

Il ne vous vient jamais à l’esprit, que si l’autre a réagi ainsi, alors il doit avoir quelque chose que vous avez créé de malheureux dans les sentiments de l’autre.

Vous vivez une crise difficile, car vous l’avez choisi et l’ayant choisi, vous l’avez créé.

Évidemment, vous n’avez pas choisi consciemment d’avoir des problèmes dans votre couple, mais on vous a enseigné à ne pas observer vos sentiments ni vos intentions ainsi que ceux des autres dans une relation et c’est cela qui créé un problème.

Ce qui compte est d’accepter que vous avez créé votre crise et non l’autre. D’accepter que vous avez fait réagir l’autre. De vous interroger, de comprendre, afin de voir si vous pouvez donner un nouveau sens à cette expérience.

C’est cela vivre dans le présent et non en pensant à une quelconque solution qui indique que vous n’êtes pas dans le présent, que vous le fuyez, que vous le niez.

Comment pouvez-vous vous comprendre si vous n’êtes pas avec les vérités ?

Ne faites jamais quelque chose à partir d’un sentiment inconfortable, car c’est ainsi que vous créez toute cette histoire inconsciemment et croire que ce sont les autres qui les ont créés.

Pourquoi ne pas choisir d’offrir à l’autre ce que vous voulez pour vous ?

Lorsque l’autre vous blesse ou ne vous rend pas heureux, pourquoi ne pas choisir de le rendre heureux sans obligation, mais de choisir cette crise comme une occasion merveilleuse d’offrir à l’autre, de créer dans votre relation, ce que vous voulez pour vous ?

En donnant à l’autre ce que vous désirez pour vous, alors vous faites l’expérience de l’avoir, vous faites l’expérience de votre pouvoir de création.

Plan du site