Synesthésie du toucher tactile en miroir : de quoi s’agit-il ?

Publié le : 16 octobre 20207 mins de lecture

Chaque jour, nous entrons en contact avec les autres, avec nous-mêmes et avec la nature. Mais sommes-nous vraiment profondément liés à notre environnement ? La plupart du temps, se connecter n’est pas une tâche facile. Cependant, on peut dire le contraire pour les personnes souffrant de synesthésie tactile par contact avec un miroir. Dans cet article, vous allez découvrir cette forme de connexion qui n’a pas d’égal. Dans un premier temps, on expliquera ce qu’est la synesthésie, puis on explorera les caractéristiques de la synesthésie du toucher miroir tactile. Enfin, nous verrons comment mesurer scientifiquement ce phénomène.

La synesthésie, qu’est-ce que c’est ?

Peut-on entendre de la musique à la vue d’une couleur ? Associez-vous des goûts différents selon les mots que vous entendez ? Les gens qui ont des problèmes de synesthésie peuvent le faire. Il s’agit d’un phénomène psychique consistant en l’apparition d’une sensation auditive, visuelle, en conjonction avec une perception de nature sensorielle différente. La synesthésie est une sorte d’altération sensorielle. En bref, le stimulus d’un sens génère des sensations typiques d’un autre sens. Bien que le phénomène puisse paraître étrange, il n’est ni pathologique ni dû à des conditions médicales particulières.

Il existe différentes formes de synesthésie. Parmi eux :

  • Synesthésie graphème-couleur : la personne est capable d’associer les lettres à des couleurs. Par exemple, la lettre « a » peut être associée au rouge, la lettre « b » au jaune, la lettre « c au vert.
  • Synesthésie son-couleur : c’est la capacité de pouvoir attribuer une couleur à un son entendu.
  • La synesthésie lexico-gustative : ceux qui présentent cette forme de synesthésie sont capables d’associer un mot à un goût. En d’autres termes, ils associent les mots aux goûts
  • Synesthésie de personnification : cette forme de synesthésie concerne les personnes capables de percevoir la personnalité des lettres et des numéros

Ces dernières années, une attention croissante a été accordée à l’étude de la synesthésie et les découvertes dans ce domaine sont en constante augmentation.

Caractéristiques de la synesthésie tactile à miroir

C’est aussi appelé synesthésie tactile-spéculative. Elle consiste à éprouver des sensations tactiles après avoir observé d’autres personnes se faire toucher. Cela semble incroyable, n’est-ce pas ? Voyons les principales caractéristiques de cette curieuse forme de synesthésie : Il existe de nombreuses théories quant aux causes de ce type de synesthésie.

  • Activation du cortex somato-sensoriel, ce qui active l’impression d’être touché,
  • Ce phénomène se passe dans le propre corps de la personne : c’est la sensation que ressentent les personnes qui présentent une synesthésie visuo-tactile;
  • L’expérience est consciente. Cette caractéristique est une condition pour déterminer qu’il s’agit bien d’une synesthésie visuo-tactile,
  • C’est un stimulus différent de d’habitude qui induit la réponse,
  • Automaticité : les expériences ont lieu sans être préalablement pensées.

Les différentes théories

Les théories sur la cause à l’origine de ce type de synesthésie sont nombreuses, mais il y en a trois principales :

  • Miroir sensoriel : cette théorie suggère que les personnes présentent une synesthésie visuo-tactile lorsque les activations du système miroir somato-sensoriel se produisent en-dessous du seuil normal
  • Théorie du système visuel et somato-sensoriel : cette théorie suggère que les personnes qui présentent une synesthésie visuo-tactile ont un système visuel et somato-sensoriel directement connecté
  • Théorie des cellules bimodales : cette théorie considère que des cellules bimodales, à la vue du toucher, s’activent, que les stimuli soient tactiles ou visuels

Les spécialistes s’intéressent également aux neurones miroirs, lesquels semblent être plus nombreux chez les personnes qui présentent une synesthésie visuo-tactile. Par conséquent, chez les personnes qui ne possèdent pas cette capacité, ces neurones activeraient seulement des réponses imitatives. Alors que les personnes qui possèdent cette capacité ressentent ces réponses comme si elles étaient réelles. Par ailleurs, la synesthé visuo-tactile est associée à l’empathie. Il semblerait que chez les personnes qui présentent cette forme de synesthésie, l’activation des systèmes miroirs est plus importante. Raison pour laquelle elles développent une plus grande empathie.

Peut-on mesurer la synesthésie du toucher du miroir tactile ?

Plusieurs études ont tenté de mesurer cette synesthésie par diverses méthodes afin de mieux la comprendre. L’imagerie par résonance magnétique et la thermographie en sont des exemples. C’est grâce à ces chercheurs que nous connaissons mieux ce phénomène sensoriel. L’étude a été réalisée sur douze personnes sans synesthésie et sur « C », une femme avec une synesthésie tactile par toucher de miroir. Ils ont analysé l’activité neuronale lorsque les sujets ont observé quelqu’un toucher le visage et le cou d’une autre personne. L’objectif était d’étudier la réponse somatosensorielle. Les réponses de « C » se distinguent de celles des personnes sans synesthésie par trois caractéristiques : Grâce à ces mesures, ils ont pu démontrer que « C » présentait un système de miroir pour le toucher au-dessus du seuil de la perception tactile consciente. Dans sa thèse de doctorat, Elvira Salazar a analysé si l’observation de stimuli douloureux et tactiles générait une asymétrie corporelle dans le thermogramme de l’observateur. En appliquant une technique qui permet d’enregistrer graphiquement la température, elle a observé s’il existait ou non une asymétrie. Pourquoi ? Dans des situations normales, il devrait y avoir une symétrie, sauf si vous êtes confronté à une pathologie. L’étude visait à comprendre si le sujet, en observant des situations douloureuses ou tactiles, pouvait présenter une asymétrie dans la thermographie.

Conclusion

Ainsi, un instrument de mesure objectif, l’asymétrie thermique, a été trouvé pour étudier les manifestations physiologiques de la synesthésie du toucher miroir tactile. Cette méthode va au-delà des modèles de l’activité cérébrale, de l’expérience subjective et des marqueurs comportementaux. La sensation tactile après l’observation est si profonde et réelle que l’on pense que les personnes ayant une synesthésie du toucher tactile en miroir sont plus empathiques. Une façon étonnante de se connecter avec les autres, vous ne trouvez pas ? Nous espérons sincèrement que vous continuerez à étudier ce type de synesthésie, ainsi que d’autres, et que vous pourrez en apprendre davantage sur ces phénomènes extraordinaires.

Plan du site